Arizer V-Tower : Avis et test de ce vaporisateur pas cher

Dans le petit monde du vaporisateur de cannabis, il y a du bon et du moins bon. Nos cousins canadiens ne sont pas les derniers pour planer un peu, et ils nous proposent l’Arizer V-Tower, un vaporisateur de salon, de milieu de gamme, qui rencontre déjà un certain succès. C’est parce que j’ai lu beaucoup d’avis positifs (à lire ici), que j’ai décidé de le tester.

Dans ce test, je vous dis tout ce qu’il faut savoir sur son utilisation, sa qualité de fabrication, et évidemment la qualité de la vapeur qu’il produit. Je peux déjà vous assurer que le fabricant canadien connaît son métier et que c’est un achat que je ne regrette absolument pas. Je vous explique pourquoi…

Test du vaporisateur Arizer V-Tower
  • Facilité d'utilisation
  • Qualité de la vapeur
  • Système de chauffe
  • Sécurité
  • Prix
4.5

Résumé

Si vous n’avez pas un gros budget, mais que vous cherchez un vaporisateur performant, simple à utiliser et qui respecte les arômes de vos plantes, alors cet Arizer V-Tower est un excellent choix.

 

Un vaporisateur de très bonne qualité

arizer vaporisateur avis

À première vue, cette V-Tower Arizer n’est pas ultra sexy. Elle me fait penser à du matériel de chimiste, et ce n’est pas le genre de matos qui va décorer un salon. En tout cas, elle ne passe pas inaperçu, avec sa tour en aluminium de près de 18 cm de haut et son long tuyau de refroidissement transparent.

La qualité de fabrication est tout à fait respectable. Les matériaux sont de bonne qualité, et la conception est vraiment impeccable. Tous les éléments s’assemblent les uns aux autres sans problème et on sent immédiatement que l’utilisation va être agréable.

L’objet n’est pas aussi imposant qu’un Volcano Digit, mais ce n’est évidemment pas un vaporisateur portable. Il se branche et c’est bien une prise française qu’on retrouve dans la boite. En tout cas si on commande en France.

La base est en plastique noir, dur et robuste. Elle intègre un petit écran bleuté entouré de plusieurs boutons qui vont permettre l’ensemble des réglages. C’est sobre, on ne sent pas particulièrement de recherche esthétique, mais c’est sérieux et ça nous laisse imaginer une bonne efficacité.

À noter qu’en cas de casse ou de perte d’un accessoire, il est possible de tout commander séparément sur le site du fabricant. C’est plutôt rassurant, notamment lorsque les deux ans de garantie seront passés.

L’utilisation du Arizer V-Tower

arizer v-tower test

On est déjà ravi de trouver une notice en français. Elle est complète et bien rédigée. Cependant, même sans elle, l’objet est assez intuitif et on comprend assez rapidement comment l’utiliser. Il y a deux bols différents, un « cyclone bowl » qu’on va utiliser pour vaporiser du cannabis ou aspirer les plantes qu’on souhaite, et un bol « pot-pourri » qui permet simplement de diffuser des huiles ou de chauffer des plantes pour parfumer l’atmosphère.

C’est donc un appareil qui peut avoir deux utilités, et c’est pour ça que je critique un peu son design. Si on le laisse tourner afin qu’il diffuse quelques senteurs agréables dans la maison, on aurait apprécié qu’il soit un peu plus sexy. Au final, ce n’est pas important pour ceux qui souhaitent seulement s’envoler un peu et se détendre en vaporisant du cannabis.

Le bol complètement en verre se remplit assez facilement, même s’il est un peu étroit. C’est clairement plus simple de remplir la chambre d’un Plenty Storz & Bickel, mais le prix est bien différent. Quoi qu’il en soit, rien de bien compliqué ici, il faut juste être un peu plus précis.

Le bol peut contenir jusqu’à 0,5 gramme de weed, ce qui est plutôt pas mal, même pour vapoter avec un ou deux amis. Les commandes nous permettent simplement de gérer la température, entre 40°C et 205°C. On peut vraiment programmer l’appareil au degré près.

C’est vraiment un vaporisateur qui chauffe très rapidement. Il ne faut patienter que quelques secondes avant de pouvoir vaporiser et aspirer nos premières bouffées de cannabis, récréatif ou médical.

Quelques options, peu d’accessoires

Il est possible de régler la puissance de la vaporisation. C’est notamment prévu pour vaporiser des plantes dans une pièce ou pour remplir des ballons comme le fait le Volcano Digit.

Un mode d’arrêt automatique peut aussi être programmé. Il est utile pour ceux qui ont tendance à s’endormir après avoir aspiré quelques bouffées de vapeur, et on va l’utiliser surtout pour la fonction pot-pourri, pour de ne pas laisser l’appareil chauffer inutilement pendant plusieurs heures.

Du côté des accessoires, ce n’est clairement pas aussi complet qu’un Plenty Storz & Bickel. Il n’y a pas de grinder, ni d’outil de remplissage du bol. On trouve simplement une petite touillette en verre, qui permet d’aérer ou de tasser la weed, selon notre préférence.

Un très bon respect des saveurs

arizer v-tower avis

Le système de chauffe est vraiment efficace. Cette Arizer V-Tower chauffe par conduction, pour conserver au maximum les arômes de vos plantes. C’est évidemment très agréable, le goût est très présent, la vapeur bien refroidie par le flexible de 90 cm, il n’y a aucun risque de se faire chauffer les lèvres.

Je trouve personnellement que ça manque un peu de résistance, mais si on tasse bien, ça reste correct. La vapeur est belle, et même si elle ne fait pas de gros nuages comme d’autres modèles, elle a une bonne densité. La première fois que j’ai eu la vapeur de cette tour en bouche, j’ai vraiment eu l’impression que j’allais faire un gros nuage. La sensation est agréable, même si au final il n’y a moins de vapeur que prévue à recracher.

Le plaisir est en tout cas bien présent. C’est un excellent vaporisateur de cannabis, qui nous permet aussi de vaporiser des huiles ou des résines très facilement, sans ajouter des accessoires particuliers. Pour le prix, c’est vraiment une belle satisfaction.

Mon avis sur l’Arizer V-Tower

Même si son design ne m’a pas forcément emballé au départ, à cause de son manque de fun… Je suis finalement sous le charme de ce vaporisateur de salon (à commander ici). La qualité de fabrication est très sérieuse, et on apprécie de pouvoir commander séparément des tuyaux ou des bols, en cas de perte ou de casse.

C’est du très bon matériel, simple à utiliser. Même si le bol pour le cannabis est un peu étroit, le remplissage se fait sans problème. Tous les éléments s’assemblent bien, et on règle la chauffe au degré près. En quelques secondes, on peut déjà vapoter nos premières bouffées.

Les goûts sont vraiment bien préservés. On sent bien les arômes de notre plante préférée, la vapeur n’est jamais chaude, elle est agréable en bouche avec une densité qui fait plaisir au palais. On recrache un nuage souvent modeste, mais suffisant pour que les anciens fumeurs ne soient pas frustrés.

Enfin, si nos parents arrivent à l’improviste, on peut simplement mettre le bol « pot-pourri » avec quelques fleurs sur le haut de l’appareil. Ça va masquer l’odeur de votre cannabis très rapidement, et vous ferez croire que l’Arizer V-Tower ne sert qu’à diffuser de doux parfums… Bref, c’est un excellent vaporisateur, à un prix vraiment compétitif. Je valide !