Choisir un vaporisateur cannabis : Comparatif 2018, avis, conseils !

Un vaporisateur cannabis – appelé également vaporisateur weed, vaporisateur herbe, vaporisateurs d’huile de cannabis, ou encore sous le diminutif de vapo weed ou cannabis –  est un appareil électronique qui permet de libérer sous forme de vapeur les principes actifs présents dans une plante, ou une huile.

L’intérêt de vaporizer du cannabis est double. D’une part sur votre santé car la fumée consommée contient moins de substance nocive telle que le tabac, la nicotine, le goudron, l’arsenic, l’acétone. Et sur votre consommation car la combustion (400° et plus pour un joint allumé) est remplacé par un système de chauffage (160° en moyenne en vaporisation) pour permettre de ne récupérer dans la vapeur que les substances extraites de vos plantes.

Le but de ce site est de vous fournir toutes les informations utiles pour tout savoir sur le sujet ; de vous expliquer les nuances entre les marques et les différents modèles sur le marché ; de vous procurer un comparatif et des avis et tests des tops vaporisateurs ; de vous conseiller avant l’achat de votre vapo weed à travers des guides d’achats complets ; et finalement de vous aider à choisir le meilleur vaporisateur cannabis du moment en fonction de votre budget et de vos attentes.

Vaporisateur Cannabis Comparatif : retrouvez les meilleurs

 Volcano DigitMightyBoundless CFX
Volcano Digit top vaporisateur de salonMighty top vaporisateur portableBoundless CFX meilleur qualité prix
Note4.4 / 54.3 / 54 / 5
TypeFixePortablePortable
Système de chauffageconvection avec soufflerie
Convection et rayonnementConvection
Température40°C à 230°C40°C et 210°C40°C et 220°C
Contenance weed2,5 g0,4 g0,6 g
Technique d'inhalationBallonsEmbout buccalEmbout buccal
Dimension19,5 cm x 18 cm
Diamètre x Hauteur
14cm x 8cm x 3cm12,8cm x7cm x2,5cm
Poids1,8 kg135 g208 g
Garantie3 ans2 ans3 ans
AvisVaporisateur précis et performant. Ce modèle restitue une excellente vapeur.Un appareil solide, ergonomique et efficace. C'est le meilleur vaporisateur portable.Appareil performant et facile à manipuler. Meilleur rapport qualité - prix.
Prix

Top 5 des meilleurs vapo weed en 2018

Pour vous aider à trouver le meilleur vaporisateur cannabis, nous avons acheté puis testé les modèles les plus performants présents sur le marché. Nos évaluations reposent sur 5 critères objectifs : la facilité d’emploi, la qualité de la vapeur inhalée, l’efficacité du système de chauffage, la sécurité globale de l’appareil, ainsi que le prix. Vous pouvez également retrouver sur ce site internet des guides d’achat pour vous aider à choisir le vapo weed idéal.

n°1 : Le vaporisateur de salon Volcano Digit
Volcano Digit : le meilleur vaporisateur de salonCe modèle se classe en tête de notre classement pour ses nombreux avantages. Il s’agit d’un vaporisateur cannabis extrêmement précis et fiable, bénéficiant d’une technologie de chauffage hors-norme. À la différence des autres modèles présentés sur ce site le Volcano est un vaporisateur de salon, c’est-à-dire qu’il nécessite d’être branché à une prise électrique pour fonctionner. Une autre particularité du Volcano est le système de ballons (valve) qui récupère la vapeur de vos substances avant d’être inhalée. Malgré son prix élevé, ce modèle haut de gamme est un excellent choix si vous recherchez un appareil robuste qui dure dans le temps. Il est de qualité médicale. Pour lire notre test & avis sur le Volcano, cliquez ici.

n°2 : Mighty, le meilleur vaporisateur portable
Avis et test du vaporisateur portable cannabis MightyCe vaporisateur portable est le meilleur de sa catégorie en matière de design, de qualité de la vaporisation, et d’autonomie. D’autant plus qu’une version rééditée est disponible depuis décembre 2017 et permet une chaleur plus intense, un accessoire pour les concentrés et les liquides, et une batterie 20% plus puissante. Commercialisé par la même entreprise que le Volcano, le Mighty dispose d’une technique de chauffe puissante reposant sur un chauffage par convection et par rayonnement. La vapeur produite par ce vapo est agréable et continue pour une expérience d’aromathérapie réussite. Qualité médicalePour lire le test et avis complet du Mighty, cliquez ici.

n°3 : Boundless CFX, le top rapport qualité / prix

Le vaporisateur Boundless CFX avec les éléments de la boiteCet inhalateur de cannabis a de nombreux atouts : il est ergonomique, robuste, performant, et son prix est abordable. Cet instrument est composé de deux puissantes batteries 25000 mAh pour une autonomie longue durée. Le temps de préchauffage de la machine est de moins de 30 secondes, et la température peut être réglée au degré près. De plus ce modèle est équipé d’un écran digital en couleur pour vous alerter sur l’état de la batterie, la durée de vos sessions, ainsi que la température souhaitée et réelle. L’échauffement de votre herbe se fait par convection pour vous retransmettre une vapeur intense et douce. Ce vaporisateur cannabis a le meilleur rapport qualité / prix du marché. Découvrez notre test du Boundless CFX en cliquant ici.

n°4 : PAX 3 , le vapo connecté à votre portable
Tout savoir sur le vaporisateur portable PAX 3Le PAX 3 combine design, intelligence, discrétion, fonctionnalités, et une superbe efficacité de vaporisation.Cet outil est un réel objet connecté : il peut être relié à votre smartphone grâce à une connexion Bluetooth et une application mobile. De plus il dispose de capteurs de mouvement pour favoriser le chauffage lorsque vous portez votre vapo aux lèvres. Le PAX 3 a un préchauffage rapide et est composé de 5 modes d’échauffement différents que vous pouvez activer selon vos goûts. Les vapeurs inhalées avec ce vaporisateur sont pleines d’arômes et consistantes. C’est un excellent choix de vaporisateur portable. Tout savoir sur le PAX 3 sur notre page test & avis.

n°5 : Hebe Titan 2 , un vaporisateur fonctionnel à petit prix
avis et test du vaporisateur Hebe Titan 2Pour une première initiation aux vapoteuses weed, le Titan 2 est un excellent choix. Ce produit basique de bonne fabrique a été conçu pour être résistant, fonctionnel, et offrir une expérience réussite en vaporisation. La technique de chauffage est rudimentaire avec une chaleur produite par conduction thermique. Bien que la vapeur émise soit consistante avec des arômes prononcés, elle a souvent tendance a être un peu chaude ce qui n’est pas le plus agréable. Ce vaporisateur cannabis portable est facile à manipuler, et il est proposé à petit prix. Faites un achat malin en commandant ce vapo pas cherDécouvrez notre avis et test du Titan 2 en cliquant ici.

back to menu ↑

Pourquoi utiliser un vaporisateur cannabis? Nos conseils

definition cannabis

La vaporisation de cannabis offre de nombreux avantages par rapport à la consommation de joints. Nous vous présentons ci-dessous les principaux bienfaits :

  • La vapeur est meilleure pour la santé que la fumée

La différence fondamentale entre vaporizer et fumer concerne la méthode d’extraction des substances présentes dans le chanvre. La vaporisation repose sur un système de chauffage qui permet de restituer les principes cannabinoïdes présents dans les plantes. La vapeur émise par le chauffage est plus saine que la fumée dégagée par un système de combustion, comme c’est le cas lorsque l’on fume du cannabis sous forme d’un joint, d’un blunt, d’un bang, ou encore d’une pipe.

En effet la combustion des matières végétales est mauvaise pour la santé car elle permet à de nombreux résidus chimiques – tels que le monoxyde de carbone, le goudron, l’arsenic, l’acétone, l’ammoniaque, le cyanure d’hydrogène, et autres toxines – d’être libéré puis ingéré par votre organisme. Précisons que ces composés chimiques sont toxiques et potentiellement cancérigènes.

De plus, la combustion du cannabis n’est pas optimale pour récupérer les principes actifs (THC, CBD, CBG) présents dans vos plantes car ceux-ci sont pour la plupart détruits lorsque le cannabis est brûlé. Ainsi la fumée d’un joint contient seulement 12% de cannabinoïdes, tandis que la vapeur d’un vaporisateur peut atteindre 95%  de ces substances. La vaporisation est donc moins risquée pour votre santé car vous consommez moins de produits chimiques nocifs, et plus de cannabinoïdes.

  • Pour un usage récréatif ou médical

cannabis medicinal

 

La marijuana est considérée comme une drogue douce dans la majorité des Etats du monde. Ainsi la législation sur le cannabis dépend de votre situation géographique. Certains pays prohibent la consommation de ce produit stupéfiant avec des sanctions strictes, tandis que d’autres pays ont dépénalisé ou décriminalisé son usage, ou encore toléré sous condition (religieux, médical, personnel…). Enfin d’autres pays, comme l’Inde et le Pérou, ont tout simplement légalisé le haschich tout en le réglementant.

Le cannabis est la drogue préférée au monde pour un usage récréatif. Sa popularité s’explique par la présence de composés chimiques dans le chanvre qui favorise le bien-être, le plaisir, la décontraction, et la spiritualité. Ainsi la consommation de haschich aide à changer d’état d’esprit, à mieux apprécier certains moments (repas, film, discussion, musique, vacances), à décompressé du stress accumulé, à être plus créatif ou encore à trouver le sommeil.

L’autorisation du cannabis pour un usage médical et thérapeutique s’appuie sur les études et recherches scientifiques des dernières années. Il a notamment été découvert que les substances cannabinoïdes présentes dans le chanvre sont des psychoactifs qui activent l’anandamide, un neurotransmetteur du cerveau qui contribue au sentiment de bonheur et de bien-être. C’est pourquoi de nombreux pays autorisent l’usage thérapeutique du cannabis pour un certain nombre de troubles et symptômes comme les spasmes, cachexie, anorexie, douleurs, épilepsie, asthme…

  • Moins de fumée et plus de saveur

Le degré de chaleur utilisé pour consommer votre marijuana est crucial pour déterminer la quantité de substance psychoactive absorbé, et la qualité de la fumée avalée.

Ainsi un joint nécessite de bruler entièrement les composants. Cette technique, appelé combustion, implique une température de près de 400° Celsius ce qui engendre une fumée chaude, persistante, épaisse, parfois étouffante. L’odeur et le goût sont prononcés d’une senteur de végétaux brûlés.

À la différence du joint de beuh, la vaporisation est une technique qui utilise un système de chauffage. Les températures varient généralement entre 130°C et 215°C pour une vapeur moins dense mais plus pure. Il existe 3 principales méthodes pour le chauffage des herbes par un vaporisateur :

  • Le chauffage par conduction thermique signifie que les plantes sont directement en contact avec la source de chaleur. Cette méthode n’est pas la plus optimale.
  • Le chauffage par convection implique un couloir de chaleur ou une unité de refroidissement. L’air chaud passe par cette pièce entre le lieu de chauffage et le lieu de stockage de votre weed. Cette technique est la plus utilisée aujourd’hui.
  • Le chauffage par rayonnement (radiation) désigne une chaleur produite par une lampe halogène. Cette technique nécessite une ampoule halogène puissante et précise. La radiation peut compléter le chauffage par convection.

Concernant la restitution des éléments de votre mixture (substance active et arôme), un vaporisateur cannabis est plus adapté à votre consommation. La vapeur produite est fraiche, intense, continue, légère, douce, et elle ne laisse pas d’odeur. De fait, le goût est plus subtil et savoureux en bouche.

back to menu ↑

Les critères clés pour choisir un inhalateur weed?

Afin de déterminer le vaporisateur cannabis adapté à votre situation et à votre consommation, il faut vous poser quelques questions :

  • Recherchez-vous un inhalateur pour un usage récréatif ou médical?
  • Souhaitez-vous un vaporisateur de salon ou un vaporisateur portable?
  • Quel type de chauffe préférez-vous : conduction, convection, ou rayonnement?
  • Préférez-vous un système d’inhalation par embout buccal ou par ballon?
  • À quel degré de température appréciez-vous de consommer votre weed?
  • Quel prix êtes-vous prêt à payer?

Pour vous aider à choisir le vaporisateur qui correspond à vos envies, nous avons testé et analysé tous les modèles que l’on vous présente sur ce Àsite internet. Nos Test et Avis reposent sur 5 critères objectifs :

  • La facilité d’utilisation à travers l’ergonomie et l’intuitivité de la machine pendant les périodes de remplissage, d’allumage, de fonctionnement, d’arrêt et de recharge.
  • La qualité de la vapeur produite par le vapo en terme de densité de la fumée, de senteur des arômes, de goût et de saveur lors de l’inhalation.
  • Le système de chauffage avec le type de chauffage utilisé, les composants et matériaux choisis, le choix des températures, l’autonomie et la puissance de la batterie.
  • La sécurité globale de votre appareil et notamment le respect des normes européennes et françaises, ainsi que les potentiels risques encourus.
  • Le prix d’achat en fonction de la qualité du produit. Pour vous permettre de trouver les meilleurs prix en ligne, vous pouvez cliquer sur les boutons verts qui redirigent sur Amazon.

Les différents types de vapo cannabis

Il y a deux types de vapo weed sur le marché : les vaporisateurs de salon et les vaporisateurs portables.

Un vaporisateur de salon, appelé également vaporisateur fixe out vaporisateur de bureau, désigne un appareil qui nécessite d’être branché à une prise électrique secteur. Ces modèles à utiliser à domicile sont généralement de meilleure qualité que les vapos mobiles. Ils peuvent fonctionner en continu (sans temps d’arrêt) et parfois avoir plusieurs sorties de vapeur pour une utilisation collégiale. Le chauffage se fait généralement par convection avec ou sans air pulsé. La convection avec soufflerie, comme c’est le cas avec le Volcano, requiert l’utilisation d’un ballon ; la vapeur est propulsée dans un ballon qui sera par la suite inhalé. Au contraire la convection sans soufflerie se fait avec un tuyau d’air à aspirer comme c’est le cas avec une chicha.

Un vaporisateur portable, où vaporeuse weed, ressemble à une cigarette électronique. Il permet de vaporizer vos plantes préférées aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Un vaporisateur cannabis portable fonctionne grâce à une batterie et à donc un temps d’utilisation limité avant la recharge. Ces modèles sont ergonomiques et compacts pour pouvoir tenir dans une poche et être utilisé en toute discrétion. Les dimensions et les design varient d’un appareil à un autre : cylindrique, carré, forme de stylo… Il existe de grosses différences de prix en fonction de la qualité du vaporisateur et de son système de chauffage. Renseignez-vous avant d’acheter!

back to menu ↑

Précautions d’utilisation :

La première étape consiste à moudre les fleurs de chanvre. Il est possible de broyer votre weed à la main ou avec un outil adapté comme un moulin à herbes (grinder). Pour information,  il est possible de stocker le cannabis dans un réfrigérateur ou un compartiment de congélation pour pouvoir hacher plus facilement les herbes par la suite.

La seconde étape est le remplissage du vaporisateur cannabis avec votre substance. Les chambres de remplissage diffèrent en fonction du modèle, soit en haut soit en bas de la machine, et peuvent accueillir entre 0,2 et 0,6 gramme de marijuana. De plus certaines unités n’acceptent pas l’utilisation de concentrés et de liquide, tandis que d’autres fournissent des accessoires pour les consommer.

Après avoir allumé votre vapo un temps de préchauffage, d’une durée de 20 à 60 secondes, est nécessaire avant l’emploi. Une fois ce temps écoulé, vous devez régler la température d’échauffement en fonction de vos envies, puis à inhaler la vapeur produite. Lors de l’utilisation d’un modèle à convection, nous vous recommandons de remuer légèrement le bol de remplissage toutes les minutes pour permettre à la chaleur d’évaporer l’ensemble des substances de votre cannabis. Une fois votre séance d’aromathérapie finit, c’est-à-dire lorsque vos plantes sont de couleur marrons foncées et qu’elles ne procurent plus de vapeur, il vous faut éteindre votre unité.

Les inhalateurs portables ont besoins d’être rechargés régulièrement. Lorsque la batterie est basse, vous pouvez brancher votre vaporisateur cannabis par prise USB ou par prise électrique sur secteur.

Concernant le nettoyage et l’entretien, il est important de vider votre machine et de brosser les grilles après chaque utilisation. La majorité des vaporisateurs cannabis sont fournis avec des outils et une brosse de nettoyage et peuvent être démonter pour faciliter l’entretien des pièces. Il est également possible d’appliquer de l’alcool isopropylique pour décaper, dégraisser et désinfecter votre unité. Attention l’alcool isopropylique est inflammable, pensez à rincer votre unité et à l’essuyer par la suite.

back to menu ↑

Quels types de cannabis utiliser avec un vaporisateur?

tete cannabis

Le chanvre est une plante originaire d’Asie dont les fleurs séchées, appelées marijuana ou cannabis, sont consommées pour ces composés chimiques. Il existe de nombreuses sous-espèces (Chènevis, Sativa, Indica, Ruderalis) et variétés du cannabis : Skunk, Purple Bud, White Widow, Amnesia Haze… La composition et le pourcentage en cannabinoïde, c’est-à-dire en substance active, d’une tête de beuh dépendent de la génétique de la plante et du procédé de production.

Les différents cannabinoïdes

Il existe de nombreux cannabinoïdes, qu’ils soient d’origines végétales, endogènes, ou synthétiques. Il existe près de 60 cannabinoïdes différents avec des actions et des vertus qui leur sont propres. Voici les principaux :

  • Le delta-9-tétrahydrocannabinol , appelé aussi THC, est le principal composé présent dans le cannabis. Il permet de stimuler l’anandamide, un récepteur présent dans le cerveau.
  • Le cannabinoïde (CBD) est un des composants les plus abondants dans la marijuana. Ces principes actifs sont moins prononcés que le THC. Pour en savoir plus sur le CBD, cliquez ici.
  • Le cannabinol (CBN)
  • Le cannabigerol (CBG)
  • Le cannabichromene (CBC)
  • Le cannabicyclol (CBL)
  • Le cannabivarol  (CBV)
  • tétrahydrocannabivarine (THCV)
  • Le cannabidivarine (CBDV)
  • Le cannabichromevarine (CBCV)
  • Le cannabigerovarine (CBGV)
  • Le cannabigerol (CBGM)

tétrahydrocannabinol-cannabis

Les différents types de concentrés

La marijuana peut être consommée sous plusieurs formes différentes selon vos envies. Le plus courant est de hacher la tête de cannabis pour qu’il n’en reste que des copeaux. On mélange généralement cette mixture avec du tabac avant de la fumée avec un joint ou une pipe. Il existe toutefois d’autres concentrés de cannabis utilisant des méthodes d’extraction avec ou sans solvant :

  • Les huiles de cannabis peuvent être constituées par une extraction au butane, au dioxyde de carbone (CO2) ou avec de l’alcool isopropylique.
  • Le BHO – Butane Hash Oil pour « huile de haschich au butane » – est un concentré obtenu grâce à une dissolution de la plante dans du butane. Le BHO est liquide et a généralement un niveau de THC très élevé.
  • La cire de cannabis, appelé aussi Wax, est produite grâce à du solvant mélangé aux herbes. Après une phase d’extraction favorisée par un chauffage à basse température, il est important de mélanger avec énergie le produit pour obtenir la cire.
  • Le Budder correspond à une cire de cannabis qui est plus facile à manipuler. À la différence de la cire, cette substance contient plus d’humidité.
  • Le Shatter est un mot anglais signifiant « briser », « voler en éclats ». Il s’agit d’un extrait de cannabis qui ressemble à du verre. Il est un des concentrés les plus purs en THC.
  • Le pollen de cannabis est récupéré par un système de tamis qui permet de garder uniquement les trichromes ou se trouve les principes actifs.
  • Le haschich correspond à du cannabis qui a été compressé pour être plus compact et condensé. Il existe différentes manières de fabriquer du haschich.
  • Le haschich à l’eau, Bubble Hash, est un concentré qui nécessite une extraction avec de l’eau froide, voire glacée. Le Bubble Hash est très riche en THC.

La consommation  en France

consommation weedLa France est un des pays d’Europe qui consomme le plus de cannabis, et paradoxalement un des pays ou la prohibition est la plus sévère.  C’est la loi du 31 décembre 1970 qui interdit la production, la possession, la distribution et la consommation de cannabis dans l’hexagone. Les peines encourues peuvent aller de 3750 euros d’amende et d’une année d’emprisonnement pour avoir fumé un joint de beuh, et jusqu’à 7,5 millions d’euros d’amende et 30 ans de réclusion pour avoir fait pousser des graines de cannabis, ou pour la revente illicite de dérivé.

Bien que les différents éléments de la marijuana soient interdits en France, les produits provenant du chanvre et ayant une teneur en THC inférieure à 0,2% sont autorisés. Il est donc légal d’acheter des graines de cannabis (pas de les faire pousser!), et de consommer du CBD.

Depuis janvier 2018, un débat pour décriminaliser l’usage du cannabis est en cours à la suite d’un rapport émis par les députés Éric Poulliat et Robin Reda. L’idée est de prévoir une amende forfaitaire (entre 150 et 300 euros) pour les consommateurs de stupéfiants afin de désengorger  les forces de l’ordre et la justice pour les faits basiques.

Cannabinoïde et inhalateur

Pour garantir un maximum d’arômes et un goût généreux lors de votre consommation de cannabis, l’utilisation d’un vaporisateur à herbe est conseillée. Toutefois la qualité de la vapeur peut varier en fonction de 4 facteurs :

  • La quantité de beuh installée dans la chambre de remplissage et . Les bols peuvent contenir de 0,2 à 1 gramme en fonction du modèle.
  • La concentration de cannabinoïdes  présents dans vos herbes sèches ou dans vos concentrés. Il s’agit du pourcentage en principe actif type THC ou CBD.
  • Le système de chaleur utilisé. Ainsi la radiation et la convection sont plus appropriées que le chauffage par conduction thermique pour l’extraction des éléments de vos plantes.
  • La température du chauffage. Il s’agit de favoriser l’évaporation des arômes et des composés chimiques de la weed sans pour autant rentrer en combustion.